COVID-19

Dernière minute : voyageurs se rendant au Portugal en provenance de la France

A compter du 1er avril, les voyageurs se rendant au Portugal en provenance de la France devront présenter un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant le voyage (à l’exception des enfants de moins de 2 ans) et se soumettre à un isolement prophylactique (quarantaine) de 14 jours à domicile ou dans un lieu désigné par les autorités portugaises à leur arrivée. En fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, ces mesures sont susceptibles de changement.


Une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active du virus de la Covid-19 et de ses variants (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). Dès lors, tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger - est strictement encadré jusqu’à nouvel ordre. Il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte Covid-19 des conseils aux voyageurs.

Les déplacements vers le Portugal sont strictement limités.

a) Par voie aérienne, pour les voyageurs en provenance de pays de l’espace Schengen et de pays associés à l’espace européen (Liechtenstein, Norvège, Islande, Suisse), l’accès au territoire portugais dépend de la situation épidémiologique du pays de provenance telle qu’elle figure sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies : en tout état de cause, la présentation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72H est obligatoire pour toute personne (à l’exception des enfants de moins de 2 ans) :

  • Pour les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours (cas de la France et de l’Italie notamment) : déplacements pour motifs essentiels uniquement, avec obligation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72 h au moment de l’embarquement ET obligation d’un isolement prophylactique de 14 jours à domicile ou dans un établissement désigné par les autorités portugaises ;
  • Pour les pays dont le taux d’incidence est compris entre 150 et 500 cas pour 100 000 habitants dans les derniers 14 jours : déplacements uniquement pour motifs essentiels et obligation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72h au moment de l’embarquement ;
  • Pour les pays dont le taux d’incidence est inférieur à 150 cas pour 100 000 habitants : obligation d’un test PCR négatif datant de moins de 72h au moment de l’embarquement.

En conséquence, à partir du 1er avril 2021, tout voyageur en provenance de la France, ne pourra se déplacer que pour motif essentiel et devra, outre l’obligation de présenter un résultat négatif de test RT-PCR datant de moins de 72h (à l’exception des enfants de moins de 2 ans), respecter une période d’isolement prophylactique de 14 jours, à son domicile ou dans un établissement désigné par les autorités de santé portugaises.

b) Par voie terrestre, les contrôles à la frontière terrestre entre le Portugal et l’Espagne sont rétablis. La circulation routière, ferroviaire et fluviale entre les deux pays est interrompue, sauf pour le transport de marchandises, les travailleurs transfrontaliers, et les voyages essentiels (motifs professionnels justifiés, sortie des personnes résidant en dehors du Portugal, les urgences sanitaires, ou encore le regroupement familial jusqu’au premier degré de parenté). Pour les voyageurs en provenance de pays ayant un taux d’incidence égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants (cas de la France) du Royaume-Uni, du Brésil ou d’Afrique du Sud, une période d’isolement prophylactique de 14 jours est obligatoire.

Pour connaître les points de passage, consulter le site de l’ambassade de France au Portugal. Pour les restrictions décidées par les autorités espagnoles, il est recommandé de consulter le site de l’ambassade de France en Espagne.

c) Les vols avec le Royaume Uni, le Brésil et l’Afrique du Sud sont suspendus, excepté les vols humanitaires ou de rapatriement.

d) Pour les voyageurs en provenance de pays tiers extérieurs à l’Union européenne, il convient de s’informer sur le site de l’ambassade de France au Portugal.


En savoir plus: Ambassade de France au Portugal

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin